Group Exhibitions

Expositions collectives
2019

Jun

L’Été du Dessin, Printemps de l’Art Contemporain, Atelier Laurent Galland, Marseille.

May-Jun

Acacia Cornigera, PAC de Onze, OFF du Printemps de l’Art Contemporain, Destré espace libre, Marseille.

Feb-Mar

Exposition Jeunes Talents, Galerie 361°, Aix-en-Provence.

2017

Jul-Aug

L’Eté du Dessin, dans le cadre de La saison du dessin, Mairie 9e et 10e arr, Marseille.

Jun-Jul

Expérience de création In-situ, CARCOM, Lons-le-Saunier.

Experiences

Divers
2019

May-Jul

Résidence de création et d’expérimentation, Landy Sauvage, Saint-Denis.

Apr

Tournage et post production en Réalité Virtuelle, Piment Rouge Production, Marseille.

Jan

Régie pour des œuvres de l’artiste ACM, Museum Of Everything, Hargicourt.

2018

Jun-Aug

Stage de Design graphique et Intégration de contenus web, Marseille Web, Marseille.

2017

Aug

Résidence L’Eté du Dessin, Look & Listen, Saint-Chamas

Jul

Résidence de création In-situ, CARCOM, Lons-le-Saunier.

2015-2016

 Régie, constructions, décors et installation d’expositions de l’artiste Gilbert Peyre, Ateliers Casanova, Aubervilliers.

(Couture, Mécanique, Électronique, Scénographie d’exposition rétrospective à la Halle St Pierre de Paris, …)

2014

Apr

Stage de Constructions en métal, bois et électronique pour Théâtre de rue, Compagnie Sud Side, Marseille

Educations

Formations
2017/2018

Dec-Oct

Certification au titre professionnel niv III Designer Web, Afpa Saint-Jérôme, Marseille.

2017

DNSEP, École Supérieur d’Art et de Design, Marseille. 

2014

Jul-Jan

Erasmus, Universidad Europea, Madrid.

2011/2014

DNAP, École Supérieur d’Art et de Design, Marseille. 

Originaire de Seine Saint-Denis, je vis et travaille à Marseille depuis l’obtention du diplôme des beaux-arts en 2017.

 

Je procède, en dessin surtout, mais aussi en vidéo, photographies argentiques, et installations à des mises en scènes oniriques d’espaces urbains, composés par les voies de la mémoire et de l’errance, en non-lieux.

Mes pratiques s’étendent du dessin, à la vidéo, passant par le développement argentique, et l’installation.
Il s’agit de mises en scènes oniriques, d’espaces urbains, composés par les voies de la mémoire et de l’errance, en non-lieux. Les anonymes y figurent en transit, suspendus dans des instants assemblés, tirés de la vie quotidienne et dont le décor suscite l’évidence d’une réunion de temporalité.

Ces fragments de souvenirs organisent les séquences et les rythmes, en passages, pour plonger dans le cheminement d’un récit qui évolue au fil des différentes strates de plans et de leurs interstices. Les lignes structurent en perspectives. Quand les négociations induites entre surfaces et textures, sèches ou en lavis, évoquent l’emprunte et le mouvement saisi au cours de sa transformation.

dont l’état présent des choses porte les traces.

Ils soulignent l’attente caractéristique du présent, et organisent le passage, pour plonger au travers des images et
de leurs interstices, dans le cheminement d’un récit qui prend forme et évolue au fil des différentes strates de plans.

Ces dessins constituent ainsi des séquences figées et animées
qui se croisent et se succèdent,

dont les détails, tels des trouvailles archéologiques, suscitent la double évidence d’une fonctionnalité perdue et d’une histoire à retrouver.

ans lesquelabordées les questions liées à la notion anthropologique de non-lieux,
par les voix de la mémoire et de l’errance.
Des anonymes figurent en transit, suspendus, dans des instants
assemblés de vie quotidienne, dont le décor suscite l’évidence d’une réunion
de temporalité. Les fragments apparaissent comme des souvenirs,
composent des images et des rythmes dont l’état présent des choses
porte toutes les traces. Ils soulignent ainsi l’attente caractéristique du
présent, et organisent le passage. Les lignes structurent en perspectives.
Quand les négociations induites entre surfaces et textures, sèches ou en
lavis, évoquent l’emprunte et le mouvement d’une vision saisie au cours
de sa transformation.
Ces dessins constituent ainsi des séquences figées et animées
qui se croisent et se succèdent, pour plonger au travers des images et
des interstices, dans le cheminement d’un récit qui prend forme et évolue
au fil des différentes strates de plans.es